Newsletter :

Stratégie DLAL FEAMP : soutien aux filières pêche et aquaculture

Stratégie DLAL FEAMP : soutien aux filières pêche et aquaculture

Pour la période 2014-2020, la Région Bretagne dispose d'une enveloppe FEAMP de 43,8 M€ pour développer les filières pêche et aquaculture dont 8,5 M€ ont été confiés aux Pays maritimes bretons via un appel à candidatures. Une enveloppe de 1,03 M€ a été attribuée au pôle métropolitain du Pays de Brest pour accompagner des projets locaux, publics et privés, répondant à sa stratégie DLAL FEAMP.

Huîtres Le Gall à Plougastel Daoulas (S. Chajari/Pays de Brest)

Le DLAL FEAMP (DLAL pour développement local mené par les acteurs locaux) est destiné à soutenir les actions et décisions au plus près du terrain en faveur de la pêche et de l’aquaculture, et à favoriser une gouvernance maritime pilotée par les acteurs locaux.

Suite à l'adoption du programme français relatif au Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP), la Bretagne dispose de 43,8 millions d'euros dans le cadre des mesures «régionalisées» au service des filières pêche et aquaculture. La Région a fait le choix de confier 8,5 millions d'euros aux Pays maritimes bretons. 1 029 632 € ont ainsi été attribués au Pays de Brest dans le cadre d'un appel à candidatures, pour accompagner des projets locaux répondant à sa stratégie DLAL FEAMP sur la période 2014-2020.

 

La stratégie DLAL FEAMP du Pays de Brest

Cette stratégie au service des filières pêche et aquaculture, construite avec une diversité d’acteurs publics et privés, s'articule autour de 4 axes et se décline en 6 fiches actions :

 

Détail des 6 fiches actions

  1. Développer la cohabitation des usages du littoral pour une meilleure intégration spatiale des activités en favorisant l’acceptabilité sociétale nécessaire au développement économique des activités de pêche et d’aquaculture et en contribuant à l’installation et au développement des activités à terre et en mer.
  2. Construire une connaissance partagée pour développer des pratiques durables en améliorant la connaissance sur la ressource et le milieu dans un partenariat plus étroit entre professionnels et scientifiques et en assurant une gestion durable de la ressource.
  3. Favoriser l’accès aux métiers et accompagner les jeunes vers la découverte de la pêche et de l’aquaculture en attirant et en valorisant les compétences, en accompagnant les candidats à l’installation et la reprise d’activité et en éveillant la curiosité des jeunes.
  4. Développer une offre touristique basée sur les activités, produits et équipements maritimes en cohérence avec la destination Brest terres océanes  en valorisant le patrimoine maritime auprès du grand public et en créant des synergies entre les acteurs touristiques et les professionnels de la pêche et de l’aquaculture.
  5. Développer et promouvoir la consommation, l’achat et l’approvisionnement local des produits issus de la pêche et de l’aquaculture en palliant au manque de (re)connaissance et au déficit de valorisation des produits observé sur le territoire, en créant de nouveaux débouchés et en développant de nouveaux outils et services de commercialisation.
  6. Accompagner les activités vers une diversification de leur production et un fonctionnement collaboratif en développant des complémentarités entre et au sein des filières pour soutenir des projets collectifs et structurants, en développant de nouvelles techniques de production et en intensifiant les relations entre les établissements de recherche appliquée et les professionnels.

 

Une candidature s'appuyant sur une large démarche participative

Le Pôle métropolitain du Pays de Brest a engagé une large concertation pour construire sa candidature avec une diversité d’acteurs publics et privés, à travers l’organisation de quatre comités techniques, de deux comités de pilotages, de trois ateliers de travail et d'une vingtaine de rencontres bilatérales avec les professionnels du territoire.

Synthèse de la candidature DLAL FEAMP du Pays de Brest

 

Un état des lieux partagé des filières pêche et aquaculture en Pays de Brest

Cette candidature a permis de réaliser un diagnostic des filières pêche, conchyliculture et algues à l'échelle du Pays de Brest. Ce diagnostic s'appuie sur les données existantes, complétées par des entretiens conduits auprès des acteurs maritimes du territoire (professionnels, Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins du Finistère, Comité régional de la concyliculture Bretagne Nord, DDTM 29, CCI métropolitaine de Brest...).

Diagnostic des filières pêche et aquaculture en Pays de Brest

 

Pour en savoir plus sur le FEAMP