Newsletter :

Fonctions métropolitaines attractives

Fonctions métropolitaines attractives

Les fonctions métropolitaines du Pays de Brest contribuent à son rayonnement régional, national ou international, et sont porteuses d’attraction, d’entraînement et de développement.

 

Le renforcement de ces fonctions métropolitaines, services rares et spécialisés utiles à une population au-delà du bassin d'emploi, est un enjeu capital pour créer les conditions du développement des échanges, de la connaissance et de l’innovation au sein du Pays de Brest.

Les fonctions métropolitaines du Pays de Brest relèvent notamment des domaines suivants :

 

Les sciences et techniques marines

Avec 670 chercheurs et une dizaine de laboratoires de recherche, Brest est leader des ports scientifiques français dans le secteur des sciences et techniques marines.

Brest concentre un quart des effectifs nationaux de formation-recherche grâce à des acteurs tels que l’Ifremer, l’université et son IUEM, les grandes écoles (Ecole navale, ENSTA, Télécom Bretagne), ou encore les établissements publics nationaux (CETMEF, SHOM, CEDRE).

Son rayonnement se vérifie à l’échelle européenne, grâce à un profil complet et des compétences rares en océanographie, biologie marine, géophysique, télédétection marine spatiale, architecture navale, hydrodynamique ou acoustique sous-marine.

Les moyens scientifiques mis à disposition des chercheurs brestois (supercalculateurs, bassins d’essais, navires océanographiques), au même titre qu’à Bergen, Kiel, Tokyo ou San Diego, renforcent l’image, la notoriété et la qualité de travaux réalisés.

Photo sous-marine du Nautile pendant la campagne Nautinil (Ifremer/E. Lacoupelle)

 

L’enseignement supérieur et la recherche

L’enseignement supérieur et la recherche contribuent largement au rayonnement du Pays de Brest grâce à une offre en formations supérieures riche et diversifiée.

Sur l’année 2013-2014, plus de 24 600 étudiants étaient inscrits. Certaines écoles prestigieuses, comme Télécom Bretagne (869 étudiants), l’ENSTA Bretagne (695 étudiants), l’Ecole navale de Lanvéoc (316 étudiants), ou l’ISEN (524 étudiants), participent à cette dynamique.

L’Université de Bretagne Occidentale (UBO) propose un large choix de formations reconnues dans le domaine des sciences et techniques marines (IUEM), de la santé (UFR de médecine) ou encore de l’agroalimentaire (ESIAB).

Des formations d’excellence et des activités de recherche qui rayonnent bien au-delà des frontières du Pays de Brest grâce à un vaste réseau de coopérations internationales (en 2013, 540 accords de coopération avec 70 pays étrangers).

Bibliothèque universitaire (B. Deroche/Brest métropole)

 

La culture

L’attractivité du Pays de Brest s’explique aussi par son dynamisme culturel et la diversité de ses industries créatives.

C’est un haut lieu pour le tourisme scientifique avec l’implantation d’Océanopolis (plus de 400 000 visiteurs en 2014) ou du Conservatoire national botanique.

Le Pays de Brest se distingue également par la présence du Quartz, première scène nationale hors Paris, et du Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture propulsé par l’exposition Miró en 2013.

Des festivals reconnus viennent compléter l’offre culturelle, comme Astropolis à Brest, la Fête du bruit à Landerneau, le festival du bout du monde à Crozon, ou les Fêtes maritimes de Brest tous les quatre ans (plus de 740 000 visiteurs en 2012).

Expo Gérard Fromanger aux Capucins à Landerneau (FHEL pour la culture)

 

Le secteur de la Défense

Le Pays de Brest s’est vu reconnaître très tôt une mission stratégique dans le cadre du dispositif de défense nationale.

Premier port militaire de la façade atlantique et premier site français de formation pour la marine nationale, la base de défense Brest-Lorient se distingue par des équipements et services d’excellence, comme la Préfecture maritime.

Plusieurs écoles prestigieuses forment des officiers, comme Télécom Bretagne, l’ENSTA ou l’Ecole navale de Lanvéoc. Les radars de Bretagne (CROSS et CROSS CORSEN) assurent un rôle stratégique dans la surveillance aérienne et maritime du grand ouest.

La défense induit des retombées économiques importantes sur le territoire et entretient des liens étroits avec de nombreuses entreprises locales ou nationales.

Avitaillement de la Frégate Tourville (S. Cohen/Brest métropole)

 

La santé avec le CHU et les hôpitaux locaux

Le Pays de Brest excelle dans le domaine de la santé, tant en matière de services rendus aux habitants que par ses diverses compétences innovantes.

Le secteur est structuré autour d’équipements interdépendants et complémentaires, comme le CHRU (7 130 emplois), l’hôpital d’instruction des armées (730 emplois), la clinique de l’Elorn à Landerneau (690 emplois) ou encore la polyclinique de Kéraudren (380 emplois).

Des spécialités rares y sont représentées, notamment dans les domaines de la pédiatrie et de l’ophtalmologie, en lien étroit avec la faculté de médecine de Brest (plus de 1 000 étudiants par an). La recherche et l’innovation regroupent dans le Pays de Brest des laboratoires d’excellence et des start-up comme Imascap et Ostesys à Plouzané, ou Medecom à Plougastel-Daoulas.

hôpital de la Cavale Blanche à Brest (JY Guillaume/Brest métropole)